Suivi à travers le monde, le championnat d'Europe de football s'est joué le week-end dernier et même ce mardi dans certains pays. Si le spectacle était au rendez-vous, il y a bien eu des faits marquants dans ces journées européennes comme d'habitude.

Les joueurs africains à l'honneur !

Quand on parle du championnat européen, on ne peut en aucun cas s'en passer du championnat anglais où évoluent les vedettes du continent africain. Il s’agit principalement de Sadio Mané et de Mohamed Salah avec Liverpool ; de Pierre Emeric Aubameyang et de Nikola Pepe avec Arsenal. Ces vedettes sont les plus vues de ce championnat assez attractif. Si les deux premiers joueurs cités (Sadio Mané et Mohamed Salah) sont restés assez transparents lors de la victoire des Reds face à Chelsea, tandis que Aubameyang et Pepe ont sauvé Arsenal qui était mal embarqué face à Aston Villa. Mené 1-0 puis 2-1, Arsenal a su compter sur l'Ivoirien et le Gabonais pour continuer l'aventure. 

La sensation de N'Golo Kanté

Très régulier depuis sa révélation en 2016 au champion d'Angleterre avec Leceister, le joueur d'origine malienne et international français est en passe de devenir l’un des numéros un à son poste, s'il ne l'est actuellement. En tout cas le dimanche dernier, Kanté a fait parler la poudre en inscrivant un but d'anthologie lors de la défaite des siens face à Liverpool (2-1).

Liverpool parti pour être champion ?

Jamais une équipe anglaise n'a réussi un tel début de saison en première ligue. Les Reds ont arraché la victoire sur la pelouse de Chelsea (1-2), ce dimanche, lors de la 6e journée. Et cela, grâce à un coup franc d'Alexander-Arnold, un but signé par Firmino pour doubler la mise quelques minutes après un but refusé à Azpilicueta par la VAR.

Alors que Frank Lampard était à la recherche de sa première victoire à Stamford Bridge, Liverpool était aussi en quête de vengeance après sa correction reçue face à Naples en Ligue des champions (0-2). 

Malgré un but magnifique de N'Golo Kanté pour son retour, Liverpool a une nouvelle fois fait le vide autour de lui en tête de la première Ligue en allant s'imposer sans génie, mais avec autorité à Chelsea (2-1), au compte de la 6e journée. Avec ce résultat, Liverpool bat le record du plus beau démarrage de l'histoire de la première ligue anglaise avec 5 points d'avance sur son dauphin, Manchester City, après seulement six journées disputées. Ainsi, les hommes de Jorgen Klöpp sont premiers avec 18 points contre 13 pour Manchester City, le champion en titre. 

La fessée de Manchester City à Watford

On parle de match de légende.  Guordiola et ses protégés savent bien le faire. Les Citizens n'ont eu besoin que d'une mi-temps pour rentrer un peu plus dans l'histoire face à Watford samedi dernier. D'un petit quart d'heure plus précisément. Puisque, entre le coup d'envoi et la 18ème minute, les joueurs de Pep Guardiola ont inscrit 5 buts face à Watford et le tableau d’affiche a finalement montré un score final de 8 buts à zéro  en faveur des Citizens. En gros, City continue donc le mano à mano avec Liverpool 

Neymar sauve le PSG une seconde fois ! 

Contre Strasbourg, Neymar Junior avait délivré le Paris Saint-Germain (PSG) au Parc des Princes d'un retourné acrobatique dans la surface à la 92e minute sous les sifflets des Ultras. Et le Brésilien a de nouveau délivré les Parisiens  à la fin de la rencontre contre l'Olympique Lyonnais (OL) dans l'enceinte du Groupama Stadium à la faveur de la 6e journée de Ligue 1.

L'international brésilien aura souvent cherché l'ouverture du score, mais ne l'aura trouvée qu'à la 87e minute de la rencontre pour sauver ainsi le PSG d'un match nul au Parc OL. Le numéro 10 parisien, servi par Angel di Maria dans la surface, fait dos au jeu, se retourne et élimine Tété d'un crochet avant de trouver le fond du filet avec son pied gauche. Ainsi, le PSG peut continuer de compter sur ce come-back de Neymar qui fait désormais du bien à tous les Parisiens. Lui qui était d’ailleurs considéré comme le joueur polémique de l'effectif jusqu'ici. 

Amadou Basso 

Source: Ziré-Hebdo