Le club de la capitale serait proche d’un accord avec le Barça pour le Brésilien, mais certains détails coinceraient encore.

Le feuilleton Neymar a pris un virage décisif ce mardi. Les dirigeants du FC Barcelone ont de nouveau fait le déplacement dans la capitale afin de rencontrer leurs homologues parisiens et tenter de faire bouger les choses afin de rapatrier le Brésilien en Catalogne. Et selon les médias espagnols mais aussi français, cette longue réunion se serait bien mieux passée que la première et aurait débouché sur des avancées pour le transfert de Neymar.

Javier Bordas, directeur technique du FC Barcelone, confiait d’ailleurs son optimisme suite à cet entretien en compagnie des dirigeants du PSG : “Le transfert de Neymar ? Il n’y a toujours pas d’accord. Nous négocions, nous somme plus proches”. Selon les informations de Le Parisien, le FC Barcelone et le PSG auraient même déjà trouvé un terrain d’entente sur le prix pour ce transfert. En effet, les deux clubs voudraient conclure un accord autour de 170 millions d’euros.

Un paiement en une seule fois

Un transfert sec, sans joueur dans la balance. Les dirigeants du Barça se seraient donc déplacés avec la ferme intention de faire revenir Neymar et sans réaliser de montages farfelus comme cela avait été le cas jusqu’à présent. Néanmoins, les deux clubs n’ont toujours pas trouvé un accord à cet instant précis car un détail majeur coince. Si le montant convient aux deux équipes, l’échelonnement des paiements serait encore en discussions.

Le FC Barcelone, qui a déjà recruté Antoine Griezmann pour environ 100 millions d’euros et Frenkie De Jong pour 75 millions d’euros, aimerait payer le transfert de Neymar en deux fois, très certainement pour ne pas se mettre dans le rouge financièrement. Mais de son côté, le PSG insisterait pour avoir les 170 millions d’euros en une seule fois, selon les informations de Le Parisien. Le club de la capitale pourrait ainsi remplacer le Brésilien cet été.

Autrement dit, en deux ans, Neymar, acheté 222 millions d’euros au FC Barcelone, aurait perdu 50 millions d’euros de sa valeur. Le Paris Saint-Germain était, jusqu’ici, déterminé à ne pas perdre d’argent en vendant l’attaquant brésilien, mais ce serait donc résigné à revoir ses exigences à la baisse afin de le laisser partir avant la fin du mercato estival et de répondre favorablement à son souhait de retourner au Barça.

Source: https://www.goal.com/fr