Le secrétaire général du ministère de l’Emploi et de formation professionnelle, Drissa GUINDO, a procédé ce 22 juillet 2019, à la coupure du ruban symbolique marquant l’inauguration du Centre de formation professionnelle Check ZAYED (CFPCZ) à l’ACI2000. Fruit du partenariat entre l’ONG Al Farouk et la fondation Mohamed Ben Rashid AlMaktoum du Qatar, le coût de réalisation dudit centre est estimé à plus de 200 millions de F CFA. 

Cette cérémonie a enregistré la présence de plusieurs personnalités politiques et de la société civile, dont l’ancien Président de la transition, Dioncounda TRAORE ; des anciens Premiers ministres, Moussa MARA et Younoussi TOURE ; des anciens ministres, Me Mountaga TALL et Sidi Mohamed Ould ZAHABI ; etc. On notait également la présence du représentant de l’Ambassade de l’Arabie Saoudite au Mali, ainsi d’une délégation de la Fondation Ben Rashid. Une fois n’est pas coutume, cette cérémonie a commencé par la lecture du Saint-Coran par l’élève arabisant Issiaka DIAWARA.

Dans son mot de bienvenue, le maire de la commune IV du district de Bamako, Adama BERETE, a parlé d’un grand jour dans sa commune. A la suite de l’édile de la commune IV, le Directeur général de l’ONG Al Farouk, Ibrahim KONTAO, a souligné que depuis très longtemps, l’ONG Al Farouk ambitionne de contribuer à la politique de promotion et de création d’emplois du Gouvernement. « C’est dans ce cadre que son ONG a approché certains partenaires, dont la Fondation Mohamed Ben Rashid qui se trouve être la fondation de l’Émir même du Qatar. Grâce au partenariat entre les deux organisations, cette fondation a décidé d’appuyer Al Farouk pour l’ouverture de ce centre qui a plusieurs filières de formation », a-t-il ajouté. Selon lui, le défi qui se pose aux jeunes est d’avoir un profil de formation adapté aux besoins du marché de l’emploi.

Au niveau de ce centre, il y a les filières telles : la coupe et couture, la formation en informatique et la maintenance. Dans les moments à venir, Al Farouk envisage d’introduire d’autres filières à fort débouché pour les jeunes. En plus de ce Centre, la Fondation Mohamed Ben Rashid envisage de venir en aide à ceux qui souffrent de problèmes cardiaques à travers la création d’une clinique spécialisée.

«Nous avons également un autre partenaire qui se dit prêt à intervenir dans le domaine de l’accès à l’eau potable des populations. C’est pourquoi nous sommes très heureux de cette cérémonie qui marque le début d’une série d’activités en faveur des populations dans le besoin au Mali», a souligné M. KONTAO. Aussi, il a rendu hommage aux autorités pour leur accompagnement constant dans la mise en œuvre des activités de l’ONG Al Farouk. Il a également présenté le centre comme un bâtiment à deux niveaux, avec une capacité d’accueil d’une trentaine d’auditeurs par filière. Les salles sont équipées de vidéoprojecteurs.

Après la coupure du ruban symbolique, le secrétaire général du ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle, Drissa GUINDO, a exprimé toute sa fierté face à l’acquisition de ce joyau pour la formation professionnelle. Il a affirmé l’engagement de son département à accompagner l’ONG Al Farouk pour l’essor de ce centre. Selon lui, c’est à travers la formation professionnelle qu’on peut créer l’emploi. C’est pourquoi il a tenu à transmettre toute la gratitude des autorités maliennes à l’ONG Al Farouk et son partenaire qatarien. La cérémonie a été marquée par une projection de film sur les réalisations de l’ONG AlFarouk au Mali.

Abdoulaye OUATTARA /Afrikinfos-Mali