Ouvertes depuis le 13 mai 2019, les négociations entre le Gouvernement du Mali et les syndicats de signataires du 15 octobre 2016 sont en phase d’aboutir à un accord. La situation semble se décanter. Des propositions faites par le gouvernement et qui concernent 20.000 franc CFA comme prime de logement, mais 10.000 F CFA pour cette année et le reste pour année prochaine ont été acceptées par les syndicats de signataires du 15 octobre 2016.

Durant les négociations du 17 mai 2019, les enseignants avaient concédé un point parmi les 3 points de blocages. Il s’agissait de la relecture du décret 529 qui concerne les indemnités des frais d’examens. Les deux points de discordes étaient : la prime de logement et l’accès des enseignants des collectivités aux services centraux de l’État.

 « Les syndicats des enseignants grévistes préviennent cependant, qu’il est difficile de sauver encore l'année scolaire en cours. Depuis le mois de décembre 2018, les syndicats d'enseignants signataires du 15 octobre 2016 ont entamé des séries de grève. Le dernier préavis d’arrêt de travail déposé par les enseignants grévistes, devrait commencer le mercredi prochain 22 mai pour prendre fin le 28 juin », a jouté Studio Tamani.

Toutefois, Selon le porte parole de la synergie des enseignants grévistes, « tout dépend de la volante de l'État à résoudre la crise ».  Selon la maison des enseignants, la signature du protocole d’accord aura lieu ce soir entre les deux parties et la rentrée est prévue le lundi le 20 mai 2019.

Ousmane BALLO, Afrikinfos-Mali