Dr Témoré Tioulenta, ministre de l’Éducation Nationale

Les syndicats signataires du protocole d’accord du 15 octobre 2016 et le gouvernement ont repris, hier, les échanges autour des 3 points de divergences.

Après le boycott de la rencontre prévue au CICB et celle de la Primature sur l’Education par les syndicats signataires, le gouvernement a invité les syndicalistes à la table de négociation, hier, pour échanger sur les trois points de discorde.

Il s’agit de l’octroi d’une prime de logement ; de la relecture du décret N°529/P-RM du 21 juin 2013, portant allocation d’indemnités au personnel chargé des examens et concours professionnels en ses articles 1.2 et 3 et l’accès des enseignants fonctionnaires des collectivités territoriales aux services centraux de l’Etat.

Source: L'Indépendant