Après la question de sécurité, l’école était à l’ordre du jour de la deuxième journée d’interpellation du gouvernement par l’Assemblée nationale, le 4 avril 2019. Voici les réactions du ministre de l’Économie et des Finances, Dr Boubou Cissé et celui du Travail, de la Fonction publique, chargé des Relations avec les Institutions, Mme Diarra Raky Talla.

Dr Boubou Cissé : « La revendication des syndicats n’est pas budgétairement soutenable. »

De son côté, le ministre de l’Économie et des Finances, Dr Boubou Cissé soutient : « Le secteur de l’Éducation représente 15% du budget d’État. En 2018, le budget de l’Éducation s’élevait à 300 milliards de FCFA. En 2019, il est à 350 milliards de FCFA. Donc, le secteur de l’Éducation occupe une priorité et représente 33% des dépenses courantes du gouvernement. Si on répond à ce qu’on demande aujourd’hui, on ne pourra pas payer le salaire de l’ensemble des fonctionnaires. Donc, la revendication des syndicats n’est pas budgétairement soutenable. » Après avoir reconnu qu’il y a eu des retenues sur les salaires des enseignants, le ministre des Finances a précisé que si les allocations sont touchées, elles seront remboursées.

Mme Diarra Raky Talla : « La politique de tout ou rien n’est pas bonne en démocratie »

Dans son intervention, le ministre du Travail, de la Fonction publique, chargé des relations avec les Institutions, Mme Diarra Raky Talla, a laissé entendre ceci : « Cette année, mon département a enregistré six préavis de grève des enseignants dont les cinq derniers ont causé quarante-six jours ouvrables d’arrêts de travail. Une commission de conciliation a été mise en place et il y a eu six points d’accord, un point d’accord partiel et trois points de désaccord. Les trois points de désaccord ont fait l’objet de propositions qui n’ont pas été acceptées par le syndicat. La politique de tout ou rien, n’est pas bonne en démocratie. L’école a été la préoccupation du peuple malien. L’éducation a été toujours au cœur des politiques de chaque gouvernement.»

Ousmane BALLO

Source : Ziré-hebdo