Conformément à son objectif de cultiver l'excellence au Mali à travers son programme d'immersion,  l’Université Privée African Business School (ABPS) a effectué, avec ses étudiants, du 12 décembre 2019 au 01 janvier 2020, un voyage d'études à Abidjan en Côte d'Ivoire. Il s’agissait de mettre ses étudiants au parfum des réalités d'ailleurs. La restitution de cet important voyage a été faite le 18 janvier 2020 au sein dudit établissement, sis à Hamadallaye ACI 2000. 

Découverte, contact avec des camarades ivoiriens ou encore le brassage culturel, ce voyage d'études de vingt jours aura été riche en apprentissage pour les étudiants de l'école de Management ABPS. Ainsi, la directrice de l'Université Privée African Business School, Mme Thiam Sokhna Maryama, estime que, dans un monde en constante évolution, les entreprises, la société toute entière ont besoin de nouveaux leaders, de dirigeants, beaucoup plus créatifs, innovants et humains, capables de créer la richesse économique, sociale et sociétale dont l’humanité a besoin pour relever des défis du monde actuel.

Selon la directrice, l’intégration et l’unité africaine constituent l’un des domaines de prédilection de l’université. Ainsi, African Business School s’appuie sur un programme pédagogique appelé immersion. L’objectif est  d’inculquer aux étudiants l’esprit d’appartenance à une grande famille, le sens de la solidarité et du travail en équipe. « Ces aspects fondamentaux du programme peuvent se traduire à travers trois valeurs cardinales, à savoir : l’identité africaine, l’intégration africaine et la responsabilité des élites africaines »,a précisé Thiam Sokhna Maryama.

Ce programme d’immersion met en œuvre toutes les techniques de développement personnel inspirées des rites d’initiation à l’africaine afin de briser les barrières entre les différentes nationalités. Il s’agit aussi de transformer l’étudiant en leader africain, acteur du développement de son continent, mais aussi et surtout de découvrir et de connaître la localité tel que le cadre naturel, son histoire, sa population, sa société, son économie, son environnement régional et sous-régional, ses contraintes, ses menaces, ses opportunités, ainsi que ses forces et faiblesses.

Des promesses de formation et de stages

Pour Korotoumou Sow, étudiante, pendant vingt jours, les camarades ont été soumis à des épreuves physiques et psychologiques dans le cadre d’un programme pédagogique visant à leur inculquer un esprit de solidarité, d’entraide et de dépassement de soi. Ainsi, au cours  de ce voyage, les étudiants ont visité plusieurs endroits à travers la capitale ivoirienne. De l'Ambassade du Mali en Cote d'Ivoire, en passant par l'Assemblée nationale de la Côte d'Ivoire, la Société Africaine de Plantation, jusqu’au Conseil national des Droits de l'Homme (CNDH) de la Côte d'Ivoire. 

Pour Siré Dia, président de l'Assemblée générale des étudiants de ABPS, il n'y a pas mieux qu'un voyage pour lier  la théorie à la pratique quand on évolue dans un monde de management ou de la diplomatie : «Ça a été une parfaite réussite étant donné que toutes les activités inscrites dans le programme d'immersion ont été réalisées sur place en Côte d'Ivoire et aujourd'hui, nous avons fidèlement fait la restitution des activités devant le corps professoral, les partenaires de l'école et les médias. Donc, il faut dire que nous sommes allés même au-delà, d'autant plus que nous avons pu nouer des relations avec ces structures visitées et elles nous ont fait des promesses de formation ou encore de stages »,a-t-il témoigné.

A rappeler que African Business School a également effectué en 2019 une visite à Manantali et Kayes au Mali, ainsi qu’à Dakar au Sénégal, à Lomé au Togo et à Cotonou au Bénin. 

Amadou Basso 

Source : Ziré