Conformément à son initiative de développement durable et d’appui aux services sociaux de bases, la commune III du District de Bamako, en collaboration avec l’Institut Africain de Management (IAM), a lancé, ce 12 décembre 2019, un projet d’éducation appelée ‘’Classe Numérique.’’ C’était devant le complexe scolaire de N’Tomikorobougou.

C’est un projet qui vise à faciliter l’apprentissage des élèves avec les nouvelles technologies. C’est donc le fruit d’un partenariat fécond entre la Mairie de la commune III du District de Bamako et l’IAM. Pour les deux partenaires, cette initie répond non seulement à leur souci de contribuer, en tant qu’acteurs de la commune, à une approche plus technique d’une pédagogie d’apprentissage, mais également aux besoins des acteurs de l’école (enseignants et élèves) pour une meilleure éducation à travers les TIC. 

« Nous sommes arrivés à un moment de la vie où on ne peut pas rester en marge de la réalité du monde. Les outils numériques ne sont  pas des objets de luxes comme le penseraient certains, mais plutôt un outil d’apprentissage et de travail. A travers ce projet, nous espérons contribuer à la facilitation d’apprentissage des enfants de cette école, mais surtout de tout le Mali en général. Certes, le lancement a lieu ici, mais nous comptons aller au delà surtout en commune III », a déclaré Tièmogo Traoré, représentant de l’Institut Africain de Management.

Présidant la cérémonie de lancement, la maire de la commune III, Mme Djiré Mariam Diallo a affiché toute sa joie à l’entame de ses propos. Selon elle, c’est la concrétisation d’un partenariat stratégique entre sa Mairie et l’IAM. Mme le maire a également précisé que cette action fait partie des initiatives prioritaires de développement de base que sa commune continue d’entreprendre. «Avec ce projet ‘’Classe Numérique’’ chaque école aura donc une salle informatique où les enfants peuvent apprendre en audio ou en image selon les besoins », a-t-elle précisé. Remerciant l’IAM, la maire de la commune III a aussi insisté sur le bon usage de ces outils.

Chez les élèves, c’est un sentiment de joie et de curiosité qui minent les visages : « Sincèrement, je ne sais pas comment ça va s’organiser, mais j’ai envie de découvrir ces outils. Souvent, l’on ne les voit qu’avec les adultes, mais on ne nous laisse jamais les toucher. Donc, maintenant que c’est pour nous, on va pouvoir apprendre dans les meilleures conditions»,a souligné Coumba Diallo, élève en classe de 7ème.

A l’issue de ce lancement, les deux partenaires ont offert 25 tablettes-ordinateurs aux élevés du complexe scolaire de N’Tomikorobougou, dont 20 remis par la mairie de la commune III.

Amadou Kodio/Afrikinfos-Mali