Dans le cadre du démarrage de ses cours et de ses activités de la nouvelle année académique 2019-2020, l’Université privée African Business School (ABS), comme à laccoutumée, a organisé le 15 octobre 2019, une journée portes ouvertes à son siège, sis à Hamdalaye ACI 2000. Cétait une occasion pour les responsables de lABS de rappeler les objectifs et les principes de létablissement aux visiteurs du jour.

Cette cérémonie solennelle de rentrée académique 2019-2020 à l’Université privée African Business School (ABS) a été marquée par deux faits majeurs. Il s’agit des témoignages des étudiants qui ont bénéficié des voyages d’études courant 2019 et le rappel des priorités de l’université par sa directrice, Mme Thiam Sokhna Mariama. Ainsi, devant les étudiants et leurs parents, la directrice de l’ABS a mis en avant la culture de l’excellence comme priorité absolue pour cette jeune université qui a ouvert ses portes en 2016.

Selon Mme Thiam Sokhna Mariama, l’objectif recherché à ABS est de préparer au mieux ses étudiants pour le monde de demain, assez dominé par la concurrence des compétences. « Nous sommes réunis ce matin, étudiants, enseignants et administrateurs afin de renouer le contact pour une année riche. Le but de toute léquipe de lABS est dessayer de  préparer au mieux les étudiants pour le monde de demain. Cest un grand défi et pour cela, lABS a une vision quon appelle futuriste, cest-à-dire savoir toujours prendre le devant. Il faut avoir le sens de lanticipation. A notre niveau, il y a des priorités, parce que nous recevons des bacheliers chez lesquels on découvre des problèmes de niveau. Donc, il faut faire des mises à niveau. En résumé, ce que nous recherchons est de bâtir une culture de lexcellence », a-t-elle insisté.

La même motivation de la culture de l’excellence anime l’esprit des étudiants d’African Business School. «A mon sens, un étudiant est une personne en apprentissage. En apprentissage de matières ou de compétences transversales qui peuvent lemmener à être compétitif sur le marché de lemploi ou alors à sinstaller à son propre compte. Luniversité est aussi le lieu où le principal défi de létudiant réside dans la recherche »,  a précisé le jeune Sire Dia, président de l’Assemblée générale des étudiants de l’Université ABS.

Fatoumata Dicko Diako

Source : Ziré