Dans le cadre du projet Polyphonie pour la Paix, l'association culturelle Écritures des Suds (EDS en abrégé) lance dès ce samedi 08 février son activité phare dénommée Weekends d'écriture. L'ouverture fera au lycée Toubacoro 2 de Kognoumani-Dialakorodji. Ensuite le groupe scolaire Nelson Mandela d'Hippodrome accueillera les Weekends pendant six semaines. Sur une période de deux mois, quarante lycéens et étudiants, répartis en huit écuries de création littéraire dirigées chacune par un coach formé en la matière, vont réfléchir sur des œuvres d'art pour produire des textes de différents genres : poèmes, slams, contes ou nouvelles. En amont trois ateliers de créations artistiques (photographie, peinture et vidéo) ont eu lieu au Centre Soleil d'Afrique, institution porteuse du projet.

La mission des coaches, tous professeurs de français de lycées, va consister à guider et orienter leurs poulains afin d'écrire au mieux ce que lui communique l'œuvre qu'ils auront choisi suite à un tirage au sort. Organisés autour du thème ''Construisons la Paix'', les weekends déboucheront sur la compilation des meilleurs textes écrits par ces jeunes auteurs de circonstance dans un recueil polyphonique dénommé ''polyphonie pour la Paix''.

Ces Weekends d'écriture de l'association culturelle Écritures des Suds auxquels participent une dizaine de lycées de Bamako, prendront fin le dimanche 29 mars 2020 au lycée Ba Fanta Coulibaly de Djélibougou.

Fatoumata Dicko Diako

Source : Ziré