Prévu le week-end prochain, soit du samedi 25 au dimanche 26 janvier 2020, le festival culturel de danse dénommé ‘’#Fari Foni Waati’’ (FFW) célébré la danse et l’instant créatif à Bamako. Ainsi dès ce week-end, plus de 35 danseurs nationaux et internationaux sont attendus au complexe culturel  BLONBA de BACO-DJICORONI.

Sous la direction des #chorégraphes internationaux comme Nora Chipaumire, Panaibra Gabriel du Canda, Souleymane Ladji Koné et Souhail Marchiche, plusieurs autres artistes du monde de la danse vont s'illustrer ce week-end à travers des mouvements de corps bien maîtrisé, véhiculant souvent des messages de paix, de cohésion où même de l'amour du prochain.  

Ces danseurs sont issues majoritairement des pays d'Afrique, notamment du Mali, de l'Afrique du Sud, du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Mozambique, du Nigeria, du  Sénégal,  du Togo, du Zimbabwe, de la France et des États-Unis. 

Avec un budget de 50 millions de francs CFA, le #festival culturel Fari Foni offrira pendant deux jours  un espace de divertissement en commune V du district de Bamako, plus précisément à Bako-Djikoroni. 

« Ce n'est pas que de la danse, c'est un espace d'échanges, de retrouvailles entre les gens évoluant dans ce même milieu. C'est d'ailleurs l'un des objectifs du festival, car les relations tissées dans ces genres de rencontres peuvent continuer pendant des années occasionnant d'autres opportunités »,a ainsi expliqué Mme Naomi Fall, directrice du FFW. Pendant ces deux jours, des manifestations, ouvertes et très accessibles  au grand public, seront organisées à l'intérieur comme à l'extérieur du #Blonba.

Amadou Kodio/Afrikinfos-Mali