Informer les journalistes et les acteurs des organisations de la société civile sur les structures cibles et les outils de suivi budgétaire afin de sensibiliser le maximum des décideurs pour un meilleur financement de l’hygiène et de l’assainissement sur la base des données budgétaires, tel était l’objet d’un atelier de formation qui s’est tenu ce 23 janvier 2019 à la Maison des Partenariats à Bamako.

Organisée par la Coalition Nationale et Campagne Internationale pour l’Eau Potable et l’Assainissement (CN-CIEPA), partenariat avec WaterAid, cette formation s’est tenue autour des thématiques suites : ‘’la généralité sur le budget de l’État’’ ; ‘’Concept de suivi et l’analyse budgétaire ou encore les étapes nécessaires pour un suivi budgétaire’’.

Au total, plus de 30 participants composés de journalistes et d’acteurs des organisations de la société civile ont pris part à cette journée d’échanges autour du suivi budgétaire, mais surtout du fonds alloué chaque année par l’Etat au secteur Eau et Assainissement. « A travers cette formation, nous voulons contribuer à la sensibilisation des décideurs pour un meilleur financement de l’hygiène et l’assainissement sur la base des données. Nous voulons aussi informer les participants sur le concept et les étapes du suivi budgétaire des parts de budgets d’État et d’investissements consacrées à l’assainissement, mais aussi et surtout informer les participants sur les structures cibles et les outils de suivi budgétaire des fonds alloués à l’assainissement afin qu’ils disposent d’un mini plan d’actions de suivi budgétaire des fonds alloués à l’assainissement », a précisé Dounantié Dao, président de la CN-CIEPA.

Apres avoir défini le budget comme l’ensemble des prévisions de toutes les dépenses et recettes annuelles de l’État autorisé par l’assemblée nationale, le facilitateur de la formation, Sidiki Diabaté, a déterminé les concepts de suivi et d’analyse budgétaire afin de ressortir les structures cibles et les outils de suivi budgétaire des fonds alloués au sous-secteur de l’assainissement.

Amadou Kodio, afrikinfos-mali.com