Dans le souci de rassembler toutes les forces vive de la commune rurale de Dianwely dans le Cercle de Douentza, Région de Mopti, pour une bonne synergie d'actions, la jeunesse de ladite commune a officiellement lancé, ce 21 avril 2019, les activités son association, dénommée : Association des Jeunes pour le Développement de la Commune Rurale de Dianwely et Sympathisants (A.J.D.C.R.D.S), en abrégé ‘’Teen Toumno’’ en Dogon qui veut dire : ‘’l'union’’. 

Créée en 1996, "Teen Toumno" vient de passer un nouveau cap dans la commune de Dianwely, avec la nouvelle génération dirigée par le jeune Aly Hamadoun Ongoïba, secrétaire général de ladite Association. Comme toutes les autres associations, "Teen Toumno " compte contribuer au développement local en créant et développant un esprit d'entente, de solidarité, de fraternité et d'entraide au sein de l’ensemble de la Commune. Un seul mot d'ordre prime chez les leaders de cette association. Il s’agit de la "Citoyenneté " qui était d'ailleurs le thème principal lors du lancement des activités de l’Association.

« Le choix de ce thème n'est pas fortuit, aujourd'hui nous avons des citoyens, mais rarement de citoyens exemplaires. À travers ce thème nous voulons que la citoyenneté retrouve toute sa valeur ancestrale », a précisé Aly Hamadoun Ongoïba, secrétaire général de l'A.J.D.C.R.D.S/ Teen Toumno. Un thème qui sera d'ailleurs développé par la suite à travers une conférence-débat, animée par le doyen des ressortissants de la commune, Hamidou A Ongoïba, non moins directeur de publication du journal Delta News.

Dans son exposé, le conférencier a expliqué la citoyenneté dans son ensemble avant de la classer en trois catégories dans sa forme actuelle à savoir : la civilité, le civisme et la solidarité. « N'est pas citoyen n'importe qui » avertit-il avant de souligner la complémentarité entre ‘’Droit et Devoir’’ qui constitue l’essence même de la citoyenneté. « La citoyenneté fonctionne avec ces deux éléments. On ne peut pas réclamer son droit sans accomplir son devoir. Donc, autant le citoyen a des droits, autant il a des devoirs vis-à-vis de sa société. Entre civilité, civisme et solidarité, le problème du Mali se situe au niveau du civisme sinon le Malien est de nature solidaire et il a la civilité », a-t-il ajouté.

Le maire de la commune de Dianwely, Youssouf Ongoïba, pour sa part, s'est dit très séduit par la nouvelle mentalité de la jeunesse de sa commune. Ainsi, il a promis d'accompagner Teen Toumno avec  tous les moyens possibles.

Amadou Kodio / Afrikinfos-Mali