Suite à des informations relayées par les réseaux sociaux faisant état des complications liées à des traitements inappropriés prodigués à des nouveau-nés au niveau de la pédiatrie du CHU(centre hospitalier et universitaire) Gabriel Touré, le ministère de la Santé et des Affaires Sociales a pris des dispositions urgentes.

Depuis Mopti, où il accompagne le Premier ministre, Dr Boubou CISSE en 4e et 5e regions, le ministre, Michel Hamala Sidibé a aussitôt exigé que des investigations diligentes soient ouvertes afin de situer toutes les responsabilités.

En effet, à travers la direction de l'hôpital Gabriel Touré, une demande de rapport circonstancié a été adressée, le jeudi 1er août 2019 au chef du département Pédiatrie.

Mieux, une réunion d'urgence sur la question a réuni autour du chef du département Pédiatrie, les chefs de services et les surveillants d'unité de la pédiatrie.

En plus des recommandations des investigations en cours, le ministre envisage des mesures allant dans le sens de la satisfaction des patients dans les hôpitaux à travers tout le pays.

Ainsi, sera ouvert, dans chaque hôpital, un numéro vert aux fins de recueillir sur place les suggestions, avis, plaintes et dénonciations de pratiques anormales constatées.

Dans un tweet publié ce vendredi, le ministre a précisé qu'aucune faute ou négligence avérée dans ce dossier des nouveau-nés de la pédiatrie du Chu Gabriel Touré, ne sera tolérée.

Le ministre souhaite un prompt rétablissement à tous les malades.

Ministère de la Santé et des Affaires Sociales