Enlevé le mardi 3 septembre à 30 km de Gourma Rharous, le maire de la commune de Banikane, Talhata Abdoul, est toujours entre les mains de ses ravisseurs. Selon des sources proche de la famille, un numéro bien identifié a appelé samedi dernier pour conditionner sa libération au paiement d’une rançon de 30 millions de nos francs.

A suivre

Source: 22 Septembre