La Plateforme ‘’Sauvons le Mali’’ de Djicoroni-Para est désormais membre du Mouvement patriotique pour la citoyenneté et le devoir civique (MPC-DC), dirigé par Cheik Oumar KONE, conseiller communal en commune IV. La cérémonie d’adhésion de cette plateforme au MPC-DC a eu lieu ce samedi 3 août 2019 sur le ‘’Sénégal terinni’’ à Djicoroni Djénékabougou.

Cette cérémonie d’adhésion était présidée par le président du MPC-DC, Cheik Oumar KONE, en présence du président de la Plateforme, Tiémoko TRAORE ; des présidents des Associations de jeunes membres de ‘’Sauvons le Mali’’. On notait également la présence de certaines autorités coutumières et religieuses de la commune IV, du chef de quartier de la Djicoroni-Para, Badra Alou TRAORE, l’Imam Moustapha DIALLO, etc.

Au nom de la jeunesse du quartier, le porte-parole des adhérents, Tiémoko TRAORE, a salué et remercié le président du MPC-DC pour ses nombreuses réalisations en faveur du développement des quartiers de la commune IV. Il a présenté M. KONE, comme un homme sociable, doté d’un sens de serviabilité qui lui a donné plusieurs qualificatifs, comme le ‘’Lion’’, le ‘’Baobab’’, le ‘’Chéco’’.  Par ses actions sociales, cet ancien responsable de l’URD de la commune IV du District de Bamako a fini par convaincre la jeunesse de Para-Djicoroni Djénékabougou qui a finalement décidé de rallier son mouvement.

Parlants des réalisations du MPC-DC en commune IV, le président du Comité pour le développement des quartiers(CDQ) de la commun, Seydou BOUARE, a rendu hommage au combat et l’engagement de son président, Cheik Oumar KONE, dont les actions, dit-il, ont contribué à changer le visage de la commune. Parmi lesquelles la réhabilitation des bretelles de 30 et 20 mètres des rues «Gningnin-carré » et de la maternité de Djicoroni-Para. Trois jours après, ces rues ont été pulvérisées avec de l’insecticide.

Sur sollicitation de la chefferie de Sébénikoro, qui n’avait aucun corbillard, deux véhicules répondant à cette fonction ont été mis à leur disposition. La voie qui mène au cimetière de Sébénikoro et celle de Taliko qui conduit à l’AMALDEME, dont l’état de dégradation était très avancé, ont également été réhabilitées. Sans compter des appuis financiers aux mosquées en reconstruction à travers la Commune IV, à savoir la mosquée Doucouré à Djicoroni-Para, la mosquée Kalapo à Hamdallaye, la première mosquée de Sibiribougou et celle de Kalabanbougou.

Opérateur économique de son état, M. KONE a entamé une vaste opération de développement dans la Commune IV pour le bonheur des populations. C’est la raison pour laquelle, il a été sollicité par les populations pour briguer un mandat politique comme en témoigne l’adhésion du jour.  Pour l’homme lui-même, il est temps de faire la politique autrement, à savoir : servir les populations avant de solliciter un mandant en leur nom.  

A l’issue de cette cérémonie, le président du MPC-DC a indiqué à la presse qu’il était animé d’un sentiment de fierté, de joie et de satisfaction à l’endroit des initiateurs de cette cérémonie qui consacre l’adhésion de la plateforme «Sauvons le Mali» à son Mouvement. «Nous constituons désormais un bloc, sans discrimination pour le développement de notre pays, en général, et, en particulier, de la Commune IV. C’est le lieu pour moi de saluer leur sens de responsabilité et de bravoure pour la cause de la commune. Je suis désormais convaincu qu’il existe en commune IV des hommes et des femmes qui observent avec intérêt les actes posés par des citoyens engagés pour le développement de la commune», a-t-il déclaré.

Avant de terminer, il a invité tous les patriotes soucieux du développement du Mali, en général, en particulier, la commune IV à suivre l’exemple de la Plateforme ‘’Sauvons le Mali’’, de choisir le MPC-DC qui est une bonne destination pour le développement communautaire.

Abdoulaye OUATTARA / Afrikinfos-Mali