Au Mali, le président Ibrahim Boubacar Keïta fait sensation en confiant les Affaires étrangères à Tiébilé Dramé, l'un de ses plus farouches adversaires lors de la présidentielle de l'an dernier. Mais Soumaïla Cissé, le chef de file de l'opposition, ne s'estime pas trahi par celui qui était son directeur de campagne... En ligne de Bamako, le président de l'URD, l'Union pour la république et la démocratie, répond aux questions de RFI.

La suite sur rfi