Moussa Timbiné

L’Hôtel Olympe de Bamako a abrité ce samedi 26 octobre 2019, les travaux de renouvellement du bureau de la section de la Commune V du District de Bamako du parti Rassemblement Pour le Mali (RPM). Au terme des travaux, un bureau consensuel de 47 membres, dirigé par l’honorable Moussa Timbiné, nouveau secrétaire général de ladite section, a été mis en place. Il remplace ainsi à ce poste le maire de la Commune V, Amadou Ouattara, qui a visiblement boudé le nouveau bureau.  

Les assises étaient placées sous la supervision d’une délégation de huit membres du Bureau politique national du RPM, conduite par Issa N. Traoré, adjoint au secrétaire politique. Dans son mot de bienvenue, le secrétaire général sortant de la section, Amadou Ouattara, a souhaité que ces assises statutaires se déroulent dans la paix et dans le consensus. Selon lui, son bureau existe depuis 2016, et l’exercice du jour est une exigence démocratique. Il s’agit, dit-il, de venir devant les populations au nom desquelles on exerce le mandat pour un renouvellement de la confiance. 

Après l’adoption consensuelle de la liste du nouveau bureau par acclamation, le secrétaire général entrant, Moussa Timbiné, a dit avoir placé son mandat sous le signe de la cohésion, du rassemblement et de la consolidation du parti en Commune V. Dans son adresse, il a tenu à saluer son prédécesseur, Amadou Ouattara, qu’il a présenté comme étant un travailleur inlassable qui a beaucoup fait pour le parti. Depuis qu’il était à la tête de cette section, a-t-il témoigné, le RPM n’a jamais perdu une élection en Commune V.  

Malgré les divergences qui les ont opposés pendant une bonne partie du mandat, Moussa Timbiné reconnaît que le secrétaire général sortant est un homme qui ne fait pas les choses à moitié. D’ailleurs, a-t-il indiqué, ils se sont réconciliés à la veille de cette conférence de la section pour l’intérêt du parti. C’est pourquoi Moussa Timbiné a laissé entendre que ce bureau consensuel symbolise la victoire de toute la section de la Commune V. Aussi, a-t-il plaidé pour que le Bureau politique accepte un élargissement du bureau communal de la section RPM en raison du fait que la section regorge de beaucoup de compétences.

De même, il a invité l’ensemble des membres du bureau et les sympathisants à s’impliquer pour une redynamisation du parti dans ladite commune. « Chacun a sa place dans ce parti.  Je ne garde de rancune contre personne. Je suis à l’écoute de tout le monde. Je ne suis pas animé d’un esprit de vengeance. Pour moi, ce sont les idées et les bonnes initiatives qui comptent », a-t-il dit pour rassurer tout le monde.

« Au cours de ce mandat, je ferai en sorte qu’on puisse refonder le parti. Essayer de travailler à faire de telle sorte que tout ce qui a été engrangé en termes de résultats puisse être préservé et renforcé », a-t-il expliqué. Par la même occasion, Moussa Timbiné s’est réjoui du climat apaisé qui a permis la tenue sans heurt de ces assises sanctionnées par la mise en place d’un bureau consensuel reconnu et accepté de tous. Selon lui, ce consensus permettra au parti de relever tous les défis de l’heure au sein de la Commune V et de mettre en œuvre les changements préconisés par le nouveau bureau. Il a annoncé que l’ambition du nouveau bureau est de travailler à faire en sorte qu’il y ait un comité pour 1000 habitants au niveau de sa commune.

La question que l’on peut alors se poser est de savoir pour combien de temps ce consensus va-t-il durer ? En tout cas, le secrétaire général déchu, Amadou Ouattara, en plus du fait qu’il ne soit plus dans le nouveau bureau, n’a pas souhaité s’exprimer à la presse après les travaux.

A.O

Source : Ziré