Au cours d’une audience accordée le 16 août 2019 au triumvirat dans sa résidence à Dakar au Sénégal, l’ancien président de la République du Mali, Amadou Toumani Touré (ATT), a fait savoir ce qu'il pense de la situation critique du Mali.

Dans le cadre des préparatifs du dialogue national inclusif annoncé pour les prochains jours, le triumvirat composé du médiateur de la République, Baba Akhib Haïdara, de l’ancien Premier ministre, Ousmane Issoufi Maïga et de l’ancien ministre Aminata Dramane Traoré, poursuit ses consultations pour l’adhésion du maximum de Maliens, à l’intérieur comme à l’extérieur, au processus. Ainsi, ce trio pour la paix et la réconciliation s’est entretenu le 16 août 2019 avec l’ancien président de la République du Mali, Amadou Toumani Touré.  

Au cours de cette entrevue, il a été question de solliciter l’avis et les conseils de ce soldat de la paix qui a fait ses preuves dans le continent africain en tant que médiateur et artisan de la paix. Au sortir de cette rencontre, en réitérant son soutien au triumvirat et en l'assurant de son accompagnement pour la réussite de la mission qui lui a été confiée par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, l’ancien président ATT a confié que « rien ne peut se faire sans la confiance ;  rien de durable ne peut se bâtir sans la vérité », avant d'ajouter : « Pour ce qui me concerne, je resterai disponible et les accompagnerai pour la réussite de leur mission. Ils ont un travail pas facile, mais exaltant. On a choisi une femme et des hommes d’expériences. En tout cas, pour moi, je n’ai pas de doute qu’ils  nous livreront de très bonnes conclusions.»

Ces propos, venant d’un ancien président du Mali, ont été très appréciés par les visiteurs du jour. « Nous avons évoqué les vertus du dialogue, le dialogue en tant que valeur culturelle africaine. Nous avons aussi évoqué les vertus du consensus », a précisé Baba Akhib Haidara, chef du triumvirat.

Ousmane BALLO

Source : Ziré-Hebdo