Le Contrôle Général des Services Publics (CGSP) a initié un atelier de formation de cinq jours à l’endroit des inspecteurs d'audit de performance de 16 départements ministériels. Lancé le 20 mai 2019 par Mme Konaté Salimata Diakité, Contrôleur Général des Services Publics, au siège de son service, cet atelier vise à familiariser les nouveaux inspecteurs avec la démarche de la conduite d'audit de performance.  

Au total, ils sont au nombre de 30 nouveaux inspecteurs d'audit de performance répartis en 16 départements ministériels à bénéficier de cette formation du Contrôle Général des Services Publics (CGSP). L’objectif est de permettre aux formateurs de partager leurs expériences en matière de mission de vérification de performance avec ces nouveaux inspecteurs. Ainsi jusqu’au vendredi 25 mai 2019, ces 30 inspecteurs seront formés sur la méthodologie de l'audit de performance leur permettant de bien mener leurs missions.

Dans son intervention, Mme Konaté Salimata Diakité, Contrôleur Général des Services Publics (CGSP), a précisé : «Cette formation constitue une opportunité pour les nouveaux inspecteurs de se familiariser avec la démarche de la conduite d'audit de performance, car elle a pour objectif de permettre aux formateurs de pratiquer les techniques de formation apprises, en mettant à profit leurs expériences en matière de mission de vérification de performance. »

Parlant du Programme de Gouvernance Locale (SNGP), Mme Konaté Salimata Diakité a souligné : « Le SNGP, axé sur trois composantes majeures dont la composante 3, ‘’le renforcement des capacités du Contrôle Général des Services Publics à mener des audits conformes aux normes internationales’’, contribue sans nul doute à la réalisation de la vision des autorités sur le contrôle des finances publiques au Mali. Dans le cadre de cette composante, une formation des formateurs a été organisée du 14 au 25 janvier 2019 à l'intention de 5 contrôleurs, 9 inspecteurs des inspections des départements ministériels et 3 conseillers de la Section des Comptes de la Cour Suprême. En vue de renforcer les capacités des formateurs formés, des missions d'audit de performance ont été organisées du 11 février au 11 mars 2019. »

Quant à la responsable de la composante, ‘’renforcement du Contrôle Général des Services Publics’’, Mme Diarra Zeynabou N'Diaye, elle pense que cette formation a une nécessité absolue pour ces nouveaux inspecteurs. « C'est une formation de cinq jours (du 20 au 25 mai 2019). Une formation en Audit de Performance à l’endroit des inspecteurs, surtout les 30 nouveaux qui ont été nommés au niveau des 16 inspections ministérielles du gouvernement du Mali. Donc, nous allons les former sur la méthodologie de l'audit de performance pour qu'ils puissent mener des missions dans ce sens, puisque c'est ça les missions à forte valeur ajoutée pour la gestion axée sur les résultats de suivi du budget/programme et surtout dans l'atteinte des objectifs pour le gouvernement du Mali », a-t-il ajouté.

Financé par le gouvernement américain à travers l'USAID, le Programme de Gouvernance Locale a pour objectif de promouvoir des changements ciblés dans les systèmes de gestion des finances publiques aux niveaux national et régional. Il vise d’une part à améliorer la décentralisation financière à travers un transfert adéquat des ressources du niveau central vers les collectivités territoriales et d'autre part à augmenter la quantité et la qualité des services sociaux de base dans le pays (Santé et Éducation).

Amadou Basso

Source: Ziré-Hebdo