Dans la poursuite de son activité d'assistance à l'employabilité et à la solidarité sociale, le "Club 66" a récompensé, pour la 6ème fois  consécutive,  ses trois fidèles membres gagnants de la semaine du 8 au 14 avril 2019. Il s’agit de trois femmes à savoir : Mme Traoré Fatoumata Modibo de Kalaban-Coura; Djénéba Diallo de Yirimadio et Azeta Keita de Magnanbougou.

C'est donc à  l'issue d'une cérémonie solennelle de remise qui a eu lieu ce 15 avril 2019 au siège du club, sis à Solomanboubou, que les trois gagnantes ont reçu chacune un chèque géant d’une valeur d'un million de francs CFA. «C'est une très belle initiative. Je suis très contente d'être parmi les gagnantes aujourd'hui. J'aimerai demander aux autres de multiplier les efforts. C'est vrai qu'il faut s'inscrire, mais après il faut également payer les cotisations. Il ne faut pas non plus que les gens prennent cet argent (1 000 000) comme un gain facile. Le niveau de pauvreté est tel que cette initiative ne peut que nous accompagner dans nos projets personnels. C’est pourquoi, j'appelle tout le monde à venir s'inscrire au "Club 66" et à accepter de payer régulièrement les cotisations», a témoigné Mme Azeta Keita.

Mariam Dramé, l’une des lauréates du club 66, lors de son tout premier tirage : « Ce n'est pas un coup de force ni du favoritisme, c'est seulement de la chance. Mais pour cela, il faudra que la personne soit membre du Club et régulière dans le payement des cotisations. Payer 225 francs CFA par semaine, ce n’est pas assez compliqué quand on sait que l’on aura tous ces avantages. Souvent, on attend les gens dire que ce ne pas vrai. Mais moi, je peux témoigner que quand j'ai gagné lors du premier tirage, il n'y a eu aucun problème pour que je puisse avoir mon argent. Donc, que les gens cessent de douter.»

Que des avantages !

Parlant des avantages, le Club 66 ne se limite pas seulement aux chèques géants. « Nous travaillons dans un système très organisé et basé sur la transparence. D'abord, l'adhésion se fait par inscription à hauteur de 10 000 francs CFA  afin de bénéficier d’une carte de membre. Après cette inscription, les gens cotisent 225 francs CFA par semaine et chaque dimanche y a un tirage au sort qui est suivi d'une cérémonie de remise des chèques géants aux gagnants le jour après. C’est un processus qui est basé à 75% sur l’ordre d’inscription des membres et à 25%  sur le tirage au sort », a expliqué Abou Diarrassouba, Président du Club 66.

Dans son intervention, il a également ajouté : « Mais ce qui reste un avantage pour tous, c’est qu'au-delà de ce tirage, il y a tout un projet d'accompagnement qui se suit. Car, nous sommes dans la dynamique d'ouvrir des cantines à travers les villes du Mali où nous allons subventionner les prix des denrées alimentaires pour nos clients. En plus de cela, nous comptons ouvrir une école dans chaque commune où  les enfants de nos membres vont étudier gratuitement. Il y a aussi une assurance d'accident pour nos membres et tout cela avec le même payement, c'est-à-dire 225 francs CFA par semaine. Le système est garanti à 100%. Car, nous avons un huissier de justice qui suit le processus et le payement se fait à travers Orange Money ou encore Mobicash. »

Toujours selon les explications des responsables du club, autant l'inscription des membres est importante, autant le payement est capital. Car, la chance de gagner est conditionnée à la régularité dans le payement des cotisations. «Nos membres atteignent aujourd'hui les 100 milles personnes, mais celles qui sont régulières sont dans l’ordre de 10 milles à 12 milles personnes. Il faut que les gens comprennent que c'est une sorte de solidarité mutuelle. Donc, chacun doit respecter son engagement », a déclaré Mme Djénéba Yalcoué, Responsable de communication du Club 66.

Amadou Kodio / Afrikinfos-Mali