La 90ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS) a eu lieu le 10 octobre 2019 au siège de l’Institut. Au menu des travaux, il s’agissait de l’examen et l’adoption du rapport d’activités de 2018, des états financiers de l’exercice 2018 et celui de l’état d’exécution du budget 2019 au 31 août 2019.

Dans son discours d’ouverture, le président du Conseil d’Administration de l’INPS, Yacouba Katilé, a précisé qu’au cours de l’exercice 2018, les activités majeures programmées et réalisées en étroit lien avec le plan stratégique 2014-2023 ont porté essentiellement sur la finalisation de l’étude actuarielle des régimes de sécurité sociale gérée par l’INPS ; l’augmentation des pensions et rentes de 15% ; la poursuite de la déconcentration des activités avec l’ouverture des agences dans vingt localités, dont douze à Bamako et huit dans les régions ; la réorganisation des structures sanitaires de l’INPS en l’adaptant au contexte de l’AMO ; le partenariat avec Orange-Mali pour le paiement des pensions via Orange Money dans les régions de Mopti, Tombouctou et Gao ; la signature et la mise en œuvre de l’accord de paiement des pensions et des rentes avec le Gabon ; la mise en œuvre de la convention multilatérale CIPRES et l’organisation de la journée INPS avec la presse.

« Au plan des finances, l’état de réalisation des objectifs est le suivant : au titre des recettes de cotisations, les encaissements se sont élevés à 155.195.294.143 FCFA sur une prévision de 163 099 720 000FCFA, soit un taux de réalisation de 95% ; au compte des prestations servies, les dépenses sont de 76 072 070 308 dont 56 618 116 548 FCFA de pension de retraite contre 67 527 234 449 FCFA, soit une augmentation de 12,65% comparées à l’exercice 2017 », a-t-il souligné.

Selon Yacouba Katilé, les efforts seront donc poursuivis en vue d’améliorer les performances de recouvrement des cotisations, de diversifier les ressources et de maîtriser l’ensemble des charges. « Toutes ces actions sont évidemment orientées vers la satisfaction des usagers et l’élargissement de la couverture sociale. Au titre des conventions internationales de sécurité sociale et des accords de paiement signés par le Mali, les prestations payées au Mali s’élèvent à 11 071 042 478 FCFA aux retraités maliens qui ont exercé leurs activités hors du pays », a-t-il ajouté.

Le président du Conseil d’Administration, a également indiqué que sur la même période, l’INPS a versé pour le compte de ses assurés résidant à l’étranger un montant de 477 650 990 FCFA. « Au plan des subventions faites aux activités socio-sanitaires, culturelles et sportives l’Institut a soutenu financièrement plusieurs associations d’œuvres en vue d’accompagner la réussite de leurs actions. Au titre de l’Assurance Volontaire, sur une prévision de 1 018 623 529 F CFA, il a été encaissé 764 444 219 F CFA, soit un taux de réalisation de 75 %. Au cours de cette session, vous êtes amenés à statuer sur les Etats financiers de l’exercice 2018. Il ressort au 31 décembre 2018 : un total bilan de 227,604 milliards de FCFA contre 192,584 milliards de FCFA en 2017 ; un excédent des produits sur les charges de 773,696 millions de FCFA contre 10,250 milliards de FCFA en 2017 ; des Réserves de 109,463 milliards; des Actifs Immobilisés de 96,528 milliards de FCFA ; une Trésorerie Active de 56,019 milliards », a-t-il précisé.

Parlant des acquis, Yacouba Katilé a souligné que les réalisations de recettes au 31 août 2019 ont été de 123 074 265 572 FCFA sur une prévision budgétaire annuelle de 182 665 516 095 FCFA, soit un taux de réalisation de 67,4%. « Quant aux dépenses, elles se chiffrent à 87 926 861 776 FCFA sur une prévision de 165 148 179 943F CFA, soit un taux d’exécution de 53,24%, dont 53 703 354 725 FCFA au titre des prestations techniques servies », a-t-il souligné.

Soutien du Conseil d’Administration à la nouvelle directrice !

               Mme Sidibé Zamilatou Cissé, Nouvelle Directrice Générale de l’INPS

Au cours de cette session, Yacouba Katilé a, au nom de l’ensemble des administrateurs, exprimé le soutien du Conseil d’Administration à la nouvelle directrice générale de l’Institut National de Prévoyance Sociale, Mme Sidibé Zamilatou Cissé. « Aussi, permettez-moi, à l’entame de mes propos, d’adresser au nom du Conseil d’Administration, et au mien propre, mes très vives et chaleureuses félicitations à la nouvelle directrice générale de notre institution. Je puis vous assurer Madame la Directrice de l’appui et de l’accompagnement de tous les instants des membres du Conseil dans l’accomplissement de votre mission », a-t-il déclaré.

S’adressant à Mme Sidibé Zamilatou Cissé, le président du Conseil d’Administration a déclaré : « Avec votre venue, le Conseil d’Administration nourrit l’espoir que les difficultés récurrentes auxquelles notre institution est confrontée depuis quelque temps déjà et qui se rapportent au déficit de certains régimes, au non-respect des normes de gestion CIPRES, à l’explosion de certaines charges d’exploitation pour ne citer que ces quelques éléments, vont faire l’objet d’une attention particulière de votre part. Le Conseil d’Administration est convaincu que vous surmonterez les nombreux défis qui se dressent devant vous grâce à votre engagement pour la défense de notre institution, au soutien de toute l’équipe de la direction générale et à la confiance du gouvernement.»

Le désormais PCA s’appelle Mamadou Sinsy Coulibaly !

                            Mamadou Sinsy Coulibaly, Le futur président du Conseil d’Administration

En fin de mission, le président du Conseil d’Administration, Yacouba Katilé, passera la main au président du Patronat, Mamadou Sinsy Coulibaly, avant la prochaine session ordinaire du Conseil. C’est en ces termes que le président sortant l’a annoncé : « Mesdames, Messieurs les Administrateurs, c’est pour moi un plaisir renouvelé de présider ce jour, les travaux de la 90ème Session ordinaire de notre Conseil d’Administration, avant de passer la main au président du Patronat, Monsieur Mamadou Sinsy COULIBALY pour les Conseils à venir. »

Ousmane BALLO

Source : Ziré