Le président Donald Trump a signé vendredi un décret autorisant le département du Trésor à sanctionner les responsables d’actes terroristes au Mali.

Stephanie Grisham, secrétaire de presse de la Maison Blanche, a déclaré dans le communiqué que les activités étaient malveillantes, que le trafic de drogue, le prix d'achat et les attaques contre les civils et la mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali.

Trump s'assure que tous les outils du pouvoir national sont utilisés pour la résolution du conflit au Mali et pour que les personnes qui ont commis des actes de violence se soient rendus coupables d'actes de violence qui ont prolongé le conflit  , indique le communiqué. 

Les soldats de la paix et les forces françaises de ce pays d'Afrique de l'Ouest qui ont repoussé les militants islamistes, les séparatistes et les trafiquants. La Grande-Bretagne a annoncé son intention de rejoindre la mission plus tôt cette semaine. Plus de 170 casques bleus des Nations Unies sont morts au Mali entre 2013 et février de cette année. 

Par Modeste Dossou

Source: beninwebtv