C’est désormais officiel, 850 hommes et femmes des forces de défense et de sécurité du Niger sont fin prêts pour être déployés au Mali dans le cadre de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA).

Selon les médias nigériens, ce 7ème bataillon nigérien a été mis en route le 16 août 2019 à l'issue d’une cérémonie présidée à Ouallam par le ministre nigérien de la Défense, Kalla Moutari, en présence  de l’ambassadeur des Etats-Unis au Niger, Eric Whitaker.

C’est donc après dix semaines de formation et d’entraînements intenses aux opérations de maintien de la paix, conformément  aux dispositions de l’Organisation des Nations Unies (ONU), assurés par une coalition de  vingt-huit formateurs nigériens, européens et américains que ces 850 soldats nigériens viendront contribuer au retour de la paix et de la stabilité dans notre pays.

Après avoir apprécié la qualité de cette formation reçue, le ministre nigérien de la défense, Kalla Moutari, a demandé aux éléments de ce 7ème bataillon de garder à l’esprit qu’ils sont les ambassadeurs du Niger pendant tout leur séjour au Mali. Ainsi, il les a invités à faire preuve de professionnalisme, d’intégrité, d’abnégation et de discipline sans faille.

Quant à l’ambassadeur des Etats-Unis au Niger, Eric Whitaker, il a précisé que le rôle de ce bataillon est déterminant dans la tenue des prochaines élections parlementaires. Pour lui, ce bataillon restera surtout en première ligne de défense de la région contre l’extrémisme violent et l’instabilité qui sévit dans notre pays.

Fatoumata Dicko Diako

Source : Ziré-Hebdo