La Fédération tunisienne de football (FTF) a annoncé mercredi 21 août avoir mis fin « à l'amiable » à son contrat avec l'entraîneur français Alain Giresse, qui occupait le poste de sélectionneur de la Tunisie depuis moins d'un an.

Et de treize! Alain Giresse est le treizième sélectionneur de la CAN 2019 à quitter son poste.

Dans un bref communiqué publié ce mercredi 21 août sur le réseau social Facebook, la FTF n’a pas précisé les raisons de cette décision ni le nom du nouveau sélectionneur des « Aigles de Carthage ».

En décembre 2018, l’ancien international français avait signé un contrat de 18 mois renouvelable pour entrainer l'équipe nationale tunisienne en remplacement de Faouzi Benzarti. En douze rencontres, la Tunisie d’Alain Giresse n’a perdu que deux matchs dans le temps réglementaire et atteint les demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations pour la première fois depuis 2004, année du seul sacre continental tunisien. C’est le Sénégal qui, après prolongations, avait privé les « Aigles de Carthage » de finale au Caire.

De Toulouse à la sélection tunisienne

Giresse, 67 ans, a longtemps été un pilier des Girondins de Bordeaux et de l'équipe de France avec laquelle il a disputé deux demi-finales de Coupe du monde (1982 et 1986) et remporté l’Euro 1984. Après avoir annoncé la fin de sa carrière de joueur en 1988, l’ancien milieu de terrain est vite devenir directeur sportif des Girondins, puis de Toulouse, avant d’atterrir sur le banc du TFC en 1995. La suite de son parcours l'amène au Paris SG, puis au FAR de Rabat au Maroc, avant qu’il ne prenne les rênes des équipes nationales du Gabon entre 2006 et 2010, du Mali (2010-2012), du Sénégal (2013-2015) et de nouveau du Mali entre 2015 et 2017.

Après les mauvais résultats obtenus lors de la qualification au Mondial 2018, Alain Giresse avait démissionné de son poste de sélectionneur des « Aigles » en septembre 2017. Près de deux ans plus tard, le voici de nouveau sans nid.

Source : RFI