Mme Safia Bolly, ministre de la Promotion, de l'Investissement Privé, des PME et de l'Entreprenariat National

Prévu du 22 au 26 Juillet 2019 au Centre International de Conférence de Bamako (CICB), le Salon de l'Entreprenariat et des PME (SALEP) est une initiative mise en place par le Ministère de la Promotion, de l'Investissement Privé, des petites et moyennes entreprises et de l'Entreprenariat National dont le lancement officiel a eu lieu à travers une conférence de presse  animé la ministre Safia Bolly, ce 18 juillet 2019, à l'hôtel Salam de Bamako.

Financé à hauteur 190 millions de francs CFA par le département et certains partenaires, le SALEP 2019 est à sa première édition et a pour objectif d'accompagner les jeunes et les femmes entrepreneurs dans le cadre de la promotion de la création d'entreprises et de l'esprit entrepreneurial au Mali.

Selon la ministre de la promotion, de l'investissement Privée, des petites et moyennes entreprises, et de l'Entreprenariat National, Mme Safia Bolly, ce Salon sera une occasion pour relancer l'économie nationale. Pour elle, le SALOP priorise les secteurs porteurs comme l'agriculture, les BTP, les mines, la culture,  le secteur numérique....

Ce sont là, des secteurs qui pourront contribuer, selon elle, à résoudre de façon durable la problématique de l'emploi au Mali. «En effet, au regard du poids des PME dans le tissu économique malien, les plus hautes autorités du pays ont décidé de prendre des mesures en vue de favoriser leur accès au financement bancaire, dans la perspective d'accroître leur contribution au produit intérieur brut (PIB) et à la création d'emplois», a-t-elle précisé.

Toutefois, Mme le ministre a estimé qu'au Mali, le tissu entrepreneurial est constitué de 90% de PME, y compris l'artisanat. Parmi ces PME, elle a expliqué que près de 80% évoluent dans le secteur informel. « Ce secteur, à lui seul, contribue à hauteur de 62% de la valeur ajoutée, soit 55% du PIB selon l’Institut National de la Statistique (INSTAT)», a-t-elle ajouté.

Il faut préciser que pour sa première édition, le SALEP entend financer cinq projets qui seront sélectionnés à travers une compétition. Au total, 30 stands sont attendus au CICB dont 10 incubateurs. Enfin, madame le ministre a précisé que sur 8455 PME constatées à travers le pays, 200 ont été directement repérées pour prendre part à cette première édition du Salon de l'Entreprenariat et des PME.

Amadou Kodio / Afrikinfos-Mali