On ne parle plus que de ça depuis un certain : un important partenaire des Fama, en l’occurrence l’Union européenne, vient de suspendre son aide à notre pays et ne soutient plus notre outil de défense.

Même si au niveau de l’immeuble UATT (siège de l’institution européenne), on essaye de nuancer tout ça, force est de reconnaître que c’est à un véritable scandale auquel l’on assiste. Une affaire invraisemblable qui n’a pas fini de livrer tous ses secrets. Chaque jour qui passe apporte son lot de rebondissements dans cette affaire des plus déplorables et condamnables dans un pays qui ne cesse de se battre contre un ennemi aux visages multiples.

La dernière information, la plus fraîche donc, dans le cadre de cette affaire, est le retrait de son passeport à un ancien ministre qu’on soupçonne de s’être mouillé, peut-être même, souillé dans les malversations et autres détournements découverts par l’Union européenne. Il a fallu, nous a-t-on dit, l’intervention personnelle du président de la République pour que lui soit restitué ses documents de voyage.

D’ailleurs, pour la petite histoire, l’ancien ministre en question avait dit, à l’époque, à certains de ses proches collaborateurs, qu’il reportait un de ses voyages pour une semaine. En réalité, il avait un souci avec son passeport.

Affaire à suivre.

 M.T

Source: Nouvelle Libération