Face à l'insécurité chronique dans la région de Mopti, le Syndicat Autonome des administrateurs civils (SYNAC) et le Syndicat Libre des Travailleurs du Ministère de l'Administration Territoriale (SYLMAT) ont appelé, hier lundi 17 juin 2019, tous les représentants de l’Etat du centre à rejoindre la région de Mopti où les localités sécurisés les plus proches.

Dans un communiqué conjoint, les deux syndicats disent prendre acte de la déclaration des hautes autorités relative au désarmement des milices au Centre. En entendant ce désarmement et la mise en place d’un dispositif adéquat de protection, les syndicats appellent tous les représentants de l’Etat du centre à rejoindre la région de Mopti où les localités sécurisés les plus proches.  Selon les deux syndicats, cette décision est motivée par « une dégradation de la situation sécuritaire des représentants de l’Etat de la région de Mopti.» «  Les représentants de l’Etat ne bénéficient d’aucun dispositif adéquat de sécurité dans l’exercice de leur fonction », expliquent les deux syndicats.

Source: Lerepublicainmali