Le 18 janvier 2019, deux personnes ont été tuées dont un Imam et trois autres blessées dans le village de Djéri, commune rurale de Pignari, à 30 km de Bandiagara.

Des assaillants lourdement armés ont encerclé le village Djéri après la prière du crépuscule, le vendredi 18 janvier 2019 avant d’ouvrir le feu, faisant ainsi deux morts dont l’imam et trois blessés parmi lesquels l’épouse de l’imam et une personne portée disparue. Les terroristes ont également incendié  plus de 33 maisons, 27 greniers   et 7 motos avant d’empoter plus d’une centaine de bovins et caprins.

Informée,  une délégation des autorités conduite par le sous préfet de Ouo, l’Adjudant Chef, Siaka Coulibaly, s’est rendue sur les lieux pour constater les dégâts. Il était accompagné du représentant du service du développement social Brehima Kodio, du maire de la commune rurale de  Pignari, Missiri Tebsougue, du chef d’escadron de la gendarmerie de Bandiagara le capitaine Sékou Kariba Konate et le représentant du chef de peloton de la garde nationale  l’adjudant, chef Issa Traoré. Au cours de cette visite, la délégation a  souhaité prompt rétablissement aux blessés et a présenté des condoléances de la Nation aux familles endeuillées.

L’Adjudant Chef, Siaka Coulibaly  a  rassuré les populations du  soutien du gouvernement avant de les  inviter à donner toutes les informations utiles aux forces armées déployées dans les zones afin de contrecarrer les actions des terrorismes qui sèment la terreur au sein des populations des localités concernées.

O.D, afrikinfos-mali.com