Dans la nuit du dimanche 26 mai aux environs de 23H00, des hommes armés ont fait irruption dans le complexe touristique « Auberge les hippopotames » d’Ayorou, à 200 kilomètres au nord de Niamey, en direction de la frontière malienne. Selon des témoins, les assaillants étaient au nombre de trois (3) et ils cherchaient visiblement quelqu’un au sein de l’établissement situé à quelques 200 mètres au nord de la Brigade de la gendarmerie, sur la grande route qui traverse la localité.

Selon les mêmes sources, les individus armés ont vidé la caisse et mis le feu au bar avant de molester quelques personnes se trouvant sur les lieux. En partant, les assaillants ont tiré plusieurs coups de feu en direction du camp de la gendarmerie avant de s’éclipser dans la nature.

Le département d’Ayorou dans la région de Tillabéri est frappé de plein fouet par le climat d’insécurité qui ne cesse de se dégrader ces derniers temps dans cette zone proche des frontières avec le Burkina et surtout le Mali. Une zone où se multiplient les attaques malgré un déploiement massif de forces de défense et de sécuritaires. La ville a déjà été la cible d’assaillants armés venus du Mali comme c’est le cas le 21 octobre 2017 où une attaque terroriste ayant visé le camp de la gendarmerie a fait une dizaine de victimes dans les rangs des soldats.

Actu niger

Source: kibaru