Au Burkina Faso, 1 933 écoles et établissements du post-primaire et du secondaire ont été fermés à la date du 17 mai 2019 en raison des menaces du terrorisme, mettant dans la rue 326 152 élèves et affectant 9 042 enseignants, a indiqué jeudi le ministre en charge de l'Education Stanislas Ouaro.

S'exprimant lors d'une conférence de presse, sur les préparatifs des examens scolaires de fin d'année, M. Ouaro a souligné que le calendrier des examens est prévu du 6 au 20 juin 2019 pour les épreuves écrites.

Au total, 409 260 candidats sont inscrits pour le CEP, (primaire) 304 096 pour le BEPC (secondaire) et 12 028 pour le BEP et CAP (technique).

Le budget de la session 2019 est de 14 536 millions de FCFA, selon une source locale.

Source: Xinhua