Habib Sylla, Président du Haut Conseil des Maliens de l'Extérieur

Les membres du haut conseil des Maliens de France continuent d'afficher leur division. Alors qu'une assemblée générale du renouvellement du bureau du haut conseil des Maliens de France fixée le dimanche 19 mai 2019, on apprenait la convocation, pour le 18 mai 2019, d'une autre assemblée générale de la même structure par certains membres. Cette situation intervient au moment où le conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) continue son implantation.

Au sein du haut conseil des Maliens de France, rien ne va plus entre le camp de Hamedy DIARRA et celui de Demba DIABIRA. Destitué en 2016 de la présidence dudit conseil pour des supposés faits de malversations financières, Hamedy DIARRA se considère toujours comme le président légal et légitime de l’organisation. Il reproche au camp adverse conduit par Demba DIABIRA d'être dans illégalité.

La dernière opposition entre ces deux camps remonte à la semaine dernière. Alors qu'une assemblée générale pour le renouvellement du bureau du haut conseil des Maliens de France conduit par Demba DIABIRA était prévue, le dimanche 19 mai 2019, on apprenait la convocation, pour le 18 mai 2019, d'une autre assemblée générale par le camp de Hamedy DIARRA. Les partisans de Hamedy DIARRA accusent le bureau du haut conseil des Maliens de l'extérieur dirigé par Habib Sylla d'être de connivence avec le camp de Demba DIABIRA.

Cette situation de conflit interne au sein d'un démembrement du haut conseil des Maliens de l'extérieur(HCME) intervient au moment où le conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) dirigé par Mohamed Cherif HAÏDARA continue de s'implanter solidement pour la défense des intérêts des Maliens vivant à l'extérieur. En effet, le CSDM, jeune faîtière des Maliens de l'extérieur, rivale du HCME, ne cesse de s'agrandir et s'implique d'avantage chaque jour dans la défense des intérêts de nos compatriotes vivant à l'extérieur.

Le mois dernier, le bureau du conseil supérieur de la diaspora malienne de Munich (Allemagne) a été mis en place sans aucun problème. La mise en place d'autres bureaux du conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM), à travers l'Europe, est prévue d'ici la fin de l'année. Cette situation de guerre de positionnement au sein du haut conseil des Maliens de l'extérieur(HCME), à travers son démembrement de France, ne pourra que profiter au conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) qui se consolide de jour en jour.

Abdoulaye OUATTARA / Afrikinfos-mali