Le nouveau gouvernement devrait être rendu public dans les prochaines heures. C’est le Premier ministre, Boubou Cissé, qui l’annonce ce jeudi matin à la Primature. La formation de la nouvelle équipe gouvernementale était suspendue à la signature de l’accord politique. C’est désormais chose faite depuis ce matin. Une cérémonie a regroupé les partis politiques signataires et certains représentants d’organisations de la société civiles.

Qui et qui vont figurer dans ce gouvernement ? Quelle sera sa taille ? Quels seront les partis politiques qui entreront dans le nouveau gouvernement ? La réponse à ces questions devrait être bientôt connue bientôt. Le Premier ministre et certains partis politiques de la majorité et de l’opposition sont parvenus aujourd’hui à un accord politique de sortie de crise. Cet accord qui prévoit la mise en place d’un « gouvernement de large ouverture » vise à entreprendre avec le gouvernement les réformes institutionnelles et les concertations nationales pour dialogue politique apaisé. Selon Boubou Cissé, la mise en place de la nouvelle équipe gouvernementale a certes pris du retard. Mais les discussions en cours sont nécessaires pour un consensus, selon lui.

Boubou Cissé, Premier ministre : « L’heure n’est plus aux appartenances politiques. L’heure est à l’union sacrée autour du Mali ». C’est ce qu’a déclaré le représentant des partis signataires de l’accord politique au cours de la cérémonie. Selon Oumar Hamadoun Dicko, l’accord ce matin consacre la convergence de vue des acteurs autour des priorités du pays. »

Oumar Hamadoun Dicko, porte-parole des partis signataires de l’accord politique : « Pour certains observateurs, cette signature d'accord politique n'apporte pas de grand changement dans la gestion et la vision politique du pays. Car selon eux, chaque parti politique veut avoir quelque chose. Toutefois, ajoutent-ils, l’accord politique ainsi signé permettra d'observer une accalmie et de calmer les tensions politiques. »

Source : Studio Tamani