Après sa prise de fonction hier, le nouveau Premier ministre, Dr Boubou Cissé, s’est immédiatement mis au travail. Il a entamé les consultations dans la perspective de la formation d’un gouvernement de large ouverture, conformément aux instructions du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta. 

Le nouveau chef du gouvernement a ainsi successivement rencontré ce mardi la majorité présidentielle regroupée au sein de l’alliance «Ensemble pour le Mali» (EPM), le Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD), dirigé par le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, la Coalition des forces patriotiques (COFOP), un autre groupement de l’opposition. Il va certainement consulter d’autres formations politiques et la société civile avant de proposer au chef de l’Etat la liste du gouvernement. 

Tout le monde est unanime pour dire que les défis de l’heure (insécurité, conflits intercommunautaires, grève des enseignants, pauvreté, reformes institutionnelles et administratives) exigent non seulement un gouvernement de large ouverture mais aussi de combat. Autrement dit, un gouvernement de mission, prêt à mouiller le maillot pour que les premiers résultats positifs soient réellement sentis par nos compatriotes dans les tout-prochains jours. 

Comme cela est devenu une tradition dans notre pays, le nouveau patron de la Primature a aussi rendu une visite de courtoisie aux familles fondatrices de Bamako et à l’Assemblée nationale en vue de recueillir leurs conseils et propositions. Aujourd’hui, il poursuivra sa visite dans les autres institutions de la République, à savoir la Cour suprême, la Cour constitutionnelle, la Haute cour de justice, le Haut conseil des collectivités et le Conseil économique, social et culturel.

Madiba KEITA

Source: Essor