Les rideaux sont tombés ce dimanche 30 décembre 2018 sur les assises du 12ème Congrès ordinaire de la Ligue Islamique des Élèves et Étudiants du Mali (LIEEMA) à l’Institut national de formation en sciences de la santé (INFSS) de Tomikorobougou. Au terme des travaux, Youssouf CAMARA a été élu nouveau président de cette ligue. Il remplace à ce poste Adama BERTHE pour un mandat deux ans.

« Quelles réformes pour une redynamisation de la LIEEMA ». C’étaient l’axe central de ce 12è congrès de la LIEEMA. L’objectif était de statuer sur les bilans du bureau exécutif national sortant, du conseil d’administration, du bureau de l’amicale des anciens et les documents des différentes commissions.

Aux termes de leurs travaux, les congressistes ont mis l’accent sur les activités spirituelles en vue d’améliorer et d’innover les thèmes de formation adressés aux militants. Il s’agit également d’impliquer les arabophones dans les activités de la ligue et de valoriser le concours de Tadjwid.

Le nouveau président de la LIEEMA, Youssouf Camara, attend faire la réforme et la formation de ses militants son cheval de bataille durant les deux ans à venir. « Nous devons fournir les efforts et réunir les moyens pour relever les défis qui nous attendent », a-t-il souligné.

Pour l’honorable N’Doula THIAM, plus de 200 cadres maliens viennent de la Ligue. L’honorable Thiam a également ajouté que pour un changement, le pays n’a pas besoin d’un cadre, mais de responsables. Il a rappelé que depuis la création de la Ligue en 1994, il y a eu des progrès. Le directeur général de l’INFSS, dira que le foie est la base de toute chose. « Si nous voulons relever les défis, c’est avec la jeunesse. Notre religion est la meilleure des religions », a-t-il précisé.

Abdoulaye OUATTARA pour afrikinfos-mali.com