Ce 6 avril 2019, l’ONG internationale World Vision a passé officiellement un forage d’une capacité de 15 000 litres aux populations de Djinidjé dans la commune rurale de Dombila, cercle de Kati. Alimenté à l’aide des panneaux salaires, ce joyau a coûté plus de 15 millions de francs CFA, entièrement financé par World Vision. Sa réception par les habitants de  Djinidjé rend dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’eau au Mali dont la commission d’organisation est assurée par la Coalition Nationale et Campagne Internationale pour l'Eau Potable et l'assainissement (CN-CIEPA).  

Une profondeur forée/équipée de 64, 25 m ; un débit de 25 m3 /h ; un niveau statique de 5,48m ; un niveau dynamique de 24 m ; un cote installation pompe de 25m ; 4 modules de 250WC, soit un total de 1000 WC ; un volume de 15. 000 litres ; un réseau de distribution de 2 290 ml ; 6 bonnes fontaines avec 12 robinets et des ouvrages connexes pour une population actuelle de 1. 600 hts. C’est là, les caractéristiques de ce forage, réalisé à hauteur de plus 15 millions de francs CFA, entièrement financé par World Vision, et dont la cérémonie de réception par le village a été présidée par le ministre de l’Energie et de l’Eau, Sambou Wagué.

Après les mots de bienvenue du représentant du chef du village de Djinidjé, Lamine Bafing Diarra, le maire de la commune rurale de Dombila, Sianto Diarra, a remercié le donateur, World Vision, en ces termes : « Vos œuvres resteront dans les archives de la commune.» Il a également invité les habitants à faire bon usage dudit joyau.

Selon la Directrice Nationale de World Vision Mali-Mauritanie, Lilion Dodzo, durant ces quinze dernières années, le programme Eau, Hygiène et Assainissement de son ONG a investi plus de 40 milliards de francs CFA et a réalisé environ 2. 100 nouveaux points d’eau potable à travers le Mali. « De même World Vision a conduit des activités d’assainissement dans plus de 900 villages dont plus de 350 ont été certifiées fin de la défécation à l’Air Libre. En plus, World Vision a assisté plus de 600 écoles et plus de 40 centres de santé avec la construction de 954 latrines et la fourniture de plus de 5.000 kits de lavage de mains », a-t-elle précisé.

Déjà 1500 forages réalisés par World Vision à travers le Mali !

Après avoir souligné que ce forage de Djinidjé constitue le 1500ème à travers le Mali, Lilion Dodzo a ajouté : « La question importante d’approvisionnement en eau potable, la promotion et l’éducation à l’hygiène et l’assainissement est, depuis plus de 20 ans, un des aspects privilégiés sur lesquels notre organisation porte une attention particulière au regard des besoins cruciaux des populations et des conséquences drastiques qu’occasionne l’absence de ces services dans la vie des enfants.»

Selon le Ministre de l’Energie et de l’Eau, Sambou Waqué, les actions de World Vision cadrent bien avec les priorités du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta. « Vos importantes actions dans le domaine de l’eau et assainissement cadre bien avec les visions du Président IBK. Ces investissements contribuent à l’amélioration du bien-être des enfants», a-t-il précisé, avant d’exprimer la disponibilité du gouvernement à soutenir les actions de World Vision en faveur du développement du Mali.

Il faut rappeler qu’en 2018, World Vision a investi 7,2 millions de dollar dans l’eau potable pour 138.700 personnes et dans l’assainissement adéquat pour 81.109 personnes. Elle a également contribué à éduquer 200.000 personnes sur les bonnes pratiques d’hygiène. Aussi, 75 écoles et 20 centres de santé communautaires ont bénéficié d’infrastructures durables d’accès à l’eau et l’assainissement en 2018 grâce à World Vision.

A noter que l’ONG internationale chrétienne  (World Vision) est présente au Mali depuis 1982 et évolue dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la sécurité alimentaire, de la protection de l’enfant, de l’eau, l’hygiène et l’assainissement.

Ousmane BALLO / Afrikinfos-Mali