Selon des sources locales, deux véhicules quittant Ouenkoro ont été interceptés, hier, jeudi 6 février, par des individus armés non identifiés dans la localité de Madiama, sur le territoire burkinabè.

Une vingtaine d’occupants ont été conduits sous la menace d’armes à feu vers une destination inconnue par les assaillants. Il nous revient que les personnes kidnappées avaient fui la localité de Ouenkoro après le retrait des forces de sécurité. 

Selon l’un des proches des portés disparus, des tractations sont en cours afin de les retrouver sains et saufs. Les enlèvements de civils ont toujours pignon sur rue dans cette zone en proie à l’insécurité.

La présence d’une kyrielle de groupes armés, notamment les groupes terroristes et les milices armées, a constitué une source d’insécurité pour la population locale. Courant juin 2019, une vingtaine de personnes avaient trouvé la mort à Bidi, à Sankoro et Saran, dans la Commune de Ouenkoro suite à une attaque conduite par des hommes armés non identifiés.

A. DIARRA

 Source: L'Indépendant