Déjà présente au Mali et au Niger, l’armée belge répond favorablement à la demande française mais dit attendre d’en savoir plus avant de s’engager réellement.

La Belgique a répondu favorablement à la demande de la France en novembre dernier. Elle s’associe à l’opération Takouba qui commencera dans le Sahel en janvier 2020. Elle s’engage cependant prudemment. Pour plusieurs raisons.

« La participation à l’opération Takouba a été approuvée par le Conseil des ministres alors que Didier Reynders était encore ministre de la Défense », commente le commandant Kristof Van Belleghem, directeur des opérations militaires au cabinet de Philippe Goffin, le nouveau ministre MR de la Défense. « Cette participation a été présentée en commission de la Défense avec toutes nos opérations pour 2020. »

Source: lesoir