Suite à une plainte du Rectorat de l’Université de Bamako, le septième cabinet d’instruction du Procureur de la République près le Tribunal de la Commune III en charge du Pôle Economique et Financier de Bamako a décerné un mandat de dépôt, le samedi 23 novembre dernier, dans la soirée, contre le Doyen de la Faculté de Droit Privé de Bamako, Pr Kissiman Gakou, l’ex-comptable de ladite faculté, Abdoulaye Ould Maïga et l’informaticien Souleymane Sidibé.

Il leur est reproché des  » atteintes aux biens publics, faux et usages de faux et d’usurpation de titre. « .

Après avoir été attendus et placés en garde-à-vue au camp 1 de la gendarmerie nationale pendant 48 heures, Pr Kissima Gakou et ses collaborateurs au moment des faits ont été déféré à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako (MCA).

Les faits incriminés se rapportent à la gestion des fonds des inscriptions des étudiants et ceux de la délivrance des attestations de diplômes, entre autres.

Ils portent sur le montant de 60 millions de francs CFA et non 200 millions comme diffusé sur les réseaux sociaux.

Nous y reviendrons

Source: L’Indépendant