Selon les services d’information et de communication des forces armées maliennes, au cours du ratissage dans le secteur de Mondoro dans la région de Mopti au centre du Mali, 20 individus ont été arrêtés, 10 tués, 43 motos brulées et plusieurs autres matériels récupérés par l’armée malienne.

Selon fama.ml, l’armée malienne continue l’offensive dans le centre du pays. Ce samedi 16 novembre 2019, les FAMa ont ratissé dans le secteur de Ouenkoro. C’était suite à l’attaque du village Bidi par des individus armés habillés en Dozo. Après l’attaque de Bidi, les assaillants se dirigeaient vers le village de Sankoro quand ils ont été interceptés par les FAMa. Après échange de tir, l’armée a poursuivi les assaillants jusqu’à leur base au Burkina Faso qui a été démantelée.

Le bilan de cette opération est de : Côté FAMa : néant; Côté assaillants : 20 individus arrêtés, 10 morts, 43 motos brulées, 01 PM, 02 Carabines chinoises, 10 fusils de chasse, 190 cartouches 7,62 S/long, 70 cartouches de chasse saisies, 10 motos récupérées, 10 téléphones saisis; Côté villages : le bilan provisoire est de 04 maisons incendiées, mais il n’y a pas de pertes en vie humaine.

Ousmane BALLO/Afrikinfos-Mali