Du jeudi 24 au vendredi 25 octobre 2019 se sont déroulés dans la salle de réunion de l’Office du Moyen Bani, les travaux de l’atelier sur le mécanisme d’opérationnalisation du centre communautaire de Sarantomo. C’était sous la présidence du Directeur national du génie rural, Aghatam Ag Alassane.

Selon le Directeur national du génie rural, l’objectif de l’atelier sur le mécanisme d’opérationnalisation du Centre Communautaire de Sarantomo est de présenter aux participants les résultats de l’étude relative à la gestion dudit centre afin de proposer un mécanisme de gestion approprié.

Ce centre a pour vocation d’offrir des services et produits agricoles de proximité aux producteurs et productrices organisés dans le rayon du Cercle de Djenné. Il facilite l’accès aux intrants à travers l’approvisionnement des producteurs en engrais, produits phytosanitaires, produits vétérinaires, aliments de bétail. Il permet aussi de doter les producteurs en équipements pour la production, la conservation et la transformation du riz et du poisson ainsi que le renforcement des capacités des producteurs et des acteurs.

Le centre comporte une direction, des salles de formation, des logements, des magasins de stockage, une unité de production de glace. Il est équipé de 10 tracteurs avec accessoires, 15 motoculteurs, 06 motopompes, 41 batteuses, 09 décortiqueuses, 03 mini-rizeries, 02 postes de soudure et 01 étuveuse.

Pour Aghatam, le centre sera doté d’un fonds de roulement de départ, raison pour laquelle le programme a initié une étude pour mettre à disposition sa structuration institutionnelle, son plan de gestion assorti d’outils, de plans d’investissements additionnels et de renforcement des capacités des acteurs. Quant au Directeur général de l’Office du Moyen Bani, Mamadou Traoré, il dira que le Centre Communautaire de Sarantomo est un joyau qui servira à la fois l’Office et la population de Djenné. Il a remercié particulièrement le PDI-BS pour cette réalisation.

Les principales recommandations de l’atelier ont ainsi porté sur le transfert du Centre Communautaire de Sarantomo à l’Office du Moyen Bani, la mise  en place d’une structure de gestion du centre, sans oublier l’information, l’éducation et la sensibilisation des acteurs concernés.

Oumar KORKOSSE

Source: PDI-BS