Dans un communiqué dont la rédaction de afrikinfos-mali.com a pu se procurer d’une copie, le mouvement d'auto-défense Dan Nan Ambassagou au pays dogon décide de reprendre ses patrouilles  en vue de sécuriser les personnes et leurs biens sur l’ensemble du pays dogon au centre du Mali. Il se dit prêt à affronter tous les bandits armés qui sèment la terreur dans la zone. Nous vous proposons l’intégralité dudit communiqué.

Le mouvement d'auto-défense Dan Nan Ambassagou au pays dogon vient à travers ce communiqué informé l'opinion nationale et internationale de la situation qui prévaut au pays dogon. Depuis la signature de l'engagement de cessez-le-feu unilatéral par notre mouvement le 27 Septembre 2018, les populations du pays dogon traversent une période très difficile à cause des attaques des bandits armés habillés en tenue militaire. Cela menacera sans nul doute les travaux champêtres de cette année. Et si la population du pays dogon à 80 % agriculteur ne parvient pas à cultiver on doit s'attendre à la famine. Donc, les conséquences seront incommensurables.

Face à cette situation, les combattants du mouvement Dan Nan Ambassagou au pays se sont réunis le 20 mars pour l’analyser le problème. A l'issue de cette rencontre, les éléments de Dan Nan Ambassagou ont décidé de commencer les patrouilles dans tout le pays dogon cela dans le but de sécuriser les populations et leurs biens et se disent prêts à affronter tous les bandits armés qui sèment la terreur.

Il invite le gouvernement à prendre les dispositions pour sécuriser les populations tout en mettant hors d'état de nuire ces bandits armés. Le mouvement d'auto-défense Dan Nan Ambassagou au pays rappelle qu'il reste toujours dans la logique de soutenir le gouvernement à stabiliser le pays dogon.

Toungoulou, le 20 Mars 2019

Le Chef d'Etat-major général du mouvement Dan Nan Ambassagou au pays dogon, Youssouf Toloba