Selon un communiqué du gouvernement publié ce 25 octobre 2019, des établissements scolaires de Korientzé dans le cercle de Mopti ont été attaqués par des hommes lourdement armés, le même jour aux environs de 10 heures. Les assaillants ont également brûlé des matériels scolaires et enlevé cinq (05) enseignants, selon le gouvernement. Au même moment, d'autres sources parlent plutôt de dix (10) enseignants enlevés.

« Ce vendredi matin, 25 octobre 2019, les établissements scolaires (premier cycle et second cycle) de la localité de Korientzé (cercle de Mopti) ont été la cible d’individus lourdement armés. Les assaillants y ont fait irruption aux environs de 10h et ont pris en otages pendant un moment les enseignants et leurs élèves. Ces obscurantistes ont brulé tout le matériel scolaire dans la cours avant de se retirer avec cinq (05) enseignants », peut-on lire dans le communiqué.
Toutefois, le gouvernement de la République du Mali condamne énergiquement cette attaque terroriste contre lesdits établissements scolaires qui s’est soldée par des exactions gratuites sur le personnel et l’autodafé du matériel scolaire que rien ne peut justifier.

« Le gouvernement exprime toute sa solidarité et ses encouragements au personnel enseignant, aux parents d’élèves et aux élèves dont le seul crime est de vouloir apprendre et servir demain leur pays. Il rappelle que ces attaques obscurantistes aussi lâches que barbares n’entameront en rien la volonté et la détermination du monde scolaire à poursuivre sa mission exaltante d’apprentissage et d’éducation au service du Mali de demain. Le gouvernement de la République du Mali a engagé des actions idoines pour faire libérer les enseignants kidnappés, rechercher et retrouver leurs ravisseurs afin de les traduire devant la justice. Il continue de prendre toutes les dispositions pour assurer et garantir la sécurité des enseignants et des élèves dans l’espace scolaire partout sur le territoire national », précise ledit communiqué.

Aussi, le Gouvernement de la République du Mali appelle-t-il l’ensemble des partenaires de l’école et l’ensemble des populations, à condamner d’une même voix ces attaques terroristes et à rester unis et solidaires jusqu’à la victoire totale.

Ousmane BALLO / Afrikinfos-Mali