Après avoir fait trois ans dans les cachots à Koulikoro, le maire du district Bamako, Adama Sangaré, se retrouve cette fois-ci à la Maison centrale d'arrêt de Bamako (MCA).  

Placé en garde à vue par le procureur du Pôle économique et financier, Mamoudou Kassogué, hier 21 octobre 2019 et présenté devant un juge d'instruction, le maire du District de Bamako, Adama Sangaré, a été finalement mis sous mandat dépôt ce 22 octobre 2019 dans la soirée. Il est soupçonné d’avoir détourné un fonds public destiné à l’embellissement de la ville de Bamako en éclairage et  autres, dont le montant est estimé à plus de 400 millions de francs CFA.

Il faut rappeler que Adama Sangaré a été arrêté et mis sous mandat de dépôt le 9 mai 2013 à Koulikoro avant d’être relâché trois mois plus tard. Cette fois-ci, les choses risquent de se passer autrement, car le nommé procureur du Pôle économique et financier, Mamoudou Kassogué, n’est pas prêt à se laisser distraire. Surtout quand il s’agit de lutter contre la corruption et délinquance financière.

Ousmane BALLO / Afrikinfos-Mali