Le ministère algérien de la défense a déclaré dimanche qu’un terroriste s’est rendu aux autorités militaires dans la province de Tamenrasset, à l’extrême sud de la frontière, près de la frontière malienne.

La source a indiqué qu ‘ « un terroriste surnommé Naji Abderrahman s’est rendu aux autorités militaires de la province de Tamenrasset, muni d’une mitraillette Kalachnikov ».

Le ministère de la Défense a précisé que l’individu qui s’était rendu avait rejoint les camps terroristes en 2012.

La nation nord-africaine a également déployé des dizaines de milliers de soldats aux frontières sud et est afin de contrecarrer l’intrusion de terroristes et d’armes au milieu de l’instabilité au Mali et en Libye voisins.

Des itinéraires sûrs le long de la frontière sud de l’Algérie ont été ouverts dans le but d’encourager les militants algériens qui ont rejoint les groupes terroristes dans la région du Sahel à déposer les armes en échange de procès équitables.

Source: intellivoire