C’est finalement la détention provisoire qui a été prononcée par le juge d'instruction contre le président de l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture du Mali (APCAM), Bakary Togola, dans l’affaire de détournement des ristournes dues aux paysans. Ce fonds, selon des sources proches du dossier, est estimé à  plus de trois milliards FCFA. Selon plusieurs sources, la détention de Bakary Togola a été prononcée ce 13 Septembre 2019 dans l’après midi, cela après 24 heures de garde à vue dans les locaux du Pole Economique et Financier.

Désormais, le président de l’APCAM entame un nouveau séjour à la Maison centrale d'arrêt de Bamako (MCA)  jusqu’au jour de son jugement, à l’issue duquel il connaîtra son sort réel. Toutefois, dans le champ d’accusations, en plus de détournement des ristournes dues aux paysans, figurent également le délit de corruption et d’enrichissement illicite.

Ousmane BALLO / Afrikinfos-Mali