Le Premier ministre, Chef du gouvernement, Dr Boubou Cissé a rencontré les représentants du cercle de Nioro ce vendredi matin.

Le Maire de la commune urbaine de Nioro le Président de l'association des maires du Mali à Nioro Bakary Cissé, la présidente locale de la CAFO, Fatoumata Nimaga et le président du conseil local de la jeunesse Cheickna Coulibaly ont tous souhaité la bienvenue au Premier ministre.

"Voir une fois vaut mieux qu'entendre cent fois " a dit le Président du conseil de la société civile de Nioro, Bouna Bathily au Premier ministre. " Votre démarche de proximité nous satisfait car cela vous permet d'être proche de la population et de mieux comprendre nos difficultés" a dit le maire de la ville.

Les défis majeurs qui préoccupent les populations sont essentiellement relatifs aux infrastructures routières, et au développement socio-économique de la localité. La Présidente de la CAFO, Fatoumata Nimaga a estimé que la visite du Premier ministre augure de bonnes nouvelles pour la région de Kayes: "partout où vous êtes passé la situation s'est nettement améliorée et on espère de même pour la ville de Nioro " a t-elle conclu. Les jeunes ont quant eux insisté sur le manque d’infrastructures sportives et d’espaces de travail et d’apprentissage.

Le Premier ministre a déclaré que: “ la mission que le Président de la République m'a confiée est d'œuvrer pour la paix et la cohésion sociale dans tout le pays. Il nous a dit que son premier souci c'est le bien-être de la population et il nous a demandé de trouver les voies et moyens pour améliorer ce bien-être des populations. Et la meilleure façon d'aider les populations c'est d'être au plus proche d'eux: c'est pourquoi nous sommes ici ".

Le Premier ministre a rassuré les forces vives que leurs préoccupations seront prises en charge dans les meilleurs délais.

Concernant les infrastructures, le Chef du gouvernement a donné l'assurance que "tous les chantiers arrêtés dont les financements étaient déjà inscrits dans le budget d'état vont reprendre ". La construction de la route Sandare-Nioro qui fait partie des demandes de la population est déjà prise en compte dans les programmes des projets prioritaires communs des pays du G5 Sahel. " Le financement de la route a été trouvé. Nous allons lancer le processus sélection de l'entreprise qui fera les travaux. Mais il faudra être patient car cela se fera avec les pays G5 Sahel".

Le Chef du gouvernement s'est également exprimé sur la nécessité des populations à s'approprier et à s'impliquer pour la réussite du Dialogue Politique Inclusif qui est " l'initiative politique la plus importante au Mali depuis 1991". Sa réussite n'est pas une option mais une obligation. Et nous la réussirons si nous y allons avec la conviction ferme que c'est de notre présent et de notre futur qu'il s'agit. Je vous demande de vous impliquer pour sa réussite".

La veille, à son arrivée à Nioro en provenance de Diema, le Premier ministre et sa délégation ont rendu une visite de courtoisie aux familles Diakité-Kaba, Tall et Haidara.

Primature du Mali