Dicko face au destin malien: Pourquoi ce long silence ?

à la une Accueil Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Politique

Face à un destin aussi menaçant au Mali, destin dont nul ne saurait prédire l’avenir pour l’heure. Tant l’avenir est incertain, tant la volonté est obscure et cachée. L’on ne sait pas où mettre les pieds. L’imam Dicko avait haussé le ton. Depuis, il vit dans le noir.

Pourquoi ce long silence ? Et pourtant sensible aux problèmes de sa chère nation, le très influent Imam de Badalabougou se serait noyé dans un silence inouï qui ne dirait absolument pas son nom. Et pourquoi cela ?

S’interrogent de nombreux Maliens. Où est-il passé ? Sa dernière grande apparition publique ou médiatique date il y a février dernier, quand il essayait de recadrer les autorités de la transition sur une télévision internationale, France 24. Il s’exprimait alors ouvert et déterminé face à l’urgence pour son grand Mali.

Puis, chez les espérantistes, et depuis, il traine ou évolue toujours dans un silence inouï. Et qui sait pourquoi ? La question reste posée. Mais nous avons tenté de nous approcher de plus près sans succès ces derniers temps. Sauf, apparition spirituelle, l’imam de Badalabougou s’éloignerait un peu.

Son fameux avertissement par son manifeste dont en voici un extrait : « …les gouvernants doivent vivre avec l’obsession de l’intérêt général de la lutte contre l’impunité et l’intolérance, en faveur de l’égalité face à la loi et dans l’accès des services publics. Nul être non plus n’est parfait.

Je me suis trompé en soutenant des hommes qui, guidés par des intérêts égoïstes et matérialistes, n’ont pas su incarner le redressement du Mali tant souhaité. J’ai cru, comme 2013, qu’une participation forte à un projet électoral pourrait, à elle seule, porter l’espoir de résolution de nos problèmes de gouvernance politique et sociale. Je me suis trompé. Je le regrette sincèrement », a-t-il écrit dans le manifeste du 5 février 2021.

Les mots enchaînés par ce texte n’auraient peut-être pas des effets comme beaucoup prétendent à le dire. Car selon des citoyens, la confiance que la population avait en lui se dissipe peu à peu et de jour en jour.

Est-ce la raison selon laquelle il se tait ou c’est parce qu’il a été intimidé ou approché par une force nocturne ? Ce sont entre autres des questions que l’on serait en droit de se poser au regard de la situation du pays. Dans tous  les cas, l’avenir sera le maître détenteur de toute la vérité !

À suivre…

Moriba DIAWARA

Source: Le Combat

Last Updated on 26/03/2021 by Ousmane BALLO